mercredi 26 décembre 2012

Le réveillon de Noël

Le réveillon est le repas de fête pris à l'occasion de Noël ou du nouvel an. Voilà un petit tour des traditions culinaires qui sont associées à ce repas exceptionnel. 

Menu de réveillon
    
Le menu traditionnel de Noël se compose souvent d'une succession de plats froids et chauds. Tout d'abord sont servies les entrées chaudes : escargots, bisque de homard, consommé, noix de St Jacques... Ensuite vient l'entrée froide : huîtres, foie gras, saumon fumé... Puis arrive la traditionnelle dinde aux marrons. Et enfin comme dessert, le fromage et la fameuse bûche de Noël. 
 Mais il y a aussi des plats différents pris dans la diversité des régions:

 

Les menus des provinces françaises... 


Les régions françaises mettaient autrefois à l'honneur le soir de Noël des plats typiques dont voici quelques exemples. 

Dans la région de Bordeaux, on dégustait à Noël des huîtres mais aussi des saucisses grillées. Dans la Drôme, le gratin de cardons à la moelle régalait les convives. En Franche-comté, les marrons chauds accompagnés de vin doux étaient servis lors du réveillon. En Lorraine, c'était le boudin noir et les gaufres qui étaient à l'honneur.

En Alsace on se régalait à Noël d'une oie rôtie accompagnée de choux, ou encore d'une carpe rôtie... Pour le dessert on confectionnait des "bredele", petits gâteaux en forme de sapin, de coeur ou d'étoile, mais aussi du pain d'épice.

En Provence la tradition voulait que l'on présente sur la table treize desserts à base de fruits, dont les "mendiants" (noisettes, noix, figues sèches, amandes, raisins secs) auxquels on pouvait ajouter le nougat, le melon, la pâte de coing, les dattes, la fougasse, le raisin blanc, les mandarines, les calissons... Ces desserts étaient pris au retour de la messe de minuit, avant laquelle on avait au préalable dégusté d'autre plats, salés : la muge aux olives, la poivrade de céleri, les escargots, la morue frite...

Dans le Nord, on préparait à Noël un pain brioché souvent agrémenté de raisins secs, appelé "coquille", que l'on dégustait accompagné de beurre salé et trempé dans du chocolat chaud. Sa forme rappelant celle d'un bébé emmailloté, on l'appelait aussi "pain de Jésus".

La France d'outre-mer a également ses spécialités de Noël : Jambon rôti à l'ananas,boudin antillais, punch à l'orange... Sans oublier, en dessert, le délicieux blanc-manger au lait de coco.

Les recettes et plats traditionnels de Noël varient beaucoup à travers la géographie, mais il y a toujours un point commun à beaucoup de repas exceptionnels : le champagne, dont on fait pétiller les bulles aux quatre coins du globe!
 dLe mag femmes 


Bonne continuation des fêtes de fin d'année à tous et à toutes!


3 commentaires:

Anonyme a dit…

Difficile de tomber sur de bonnes infos sur
ce sujet, voilà c'est fait grâce à ce site, super et encore bravo.


My web site ... credit lift sofinco ()

Anonyme a dit…

Excellent blog continu de cette façon

My weblog - credit lift sofinco

Ies Picasso a dit…

Merci beaucoup! C'est gentil d'écrire des commentaires!